This NASA photo shows the Perseverance Mars rover in a selfie with the Ingenuity helicopter, seen here about 13 feet (3.9 meters) from the rover, on April 6, 2021, the 46th Martian day, or sol, of the mission and taken by the WATSON (Wide Angle Topographic Sensor for Operations and eNgineering) camera. - NASA is targeting no earlier than Sunday, April 11, for Ingenuity Mars Helicopter?s first attempt at powered, controlled flight on another planet. A livestream confirming Ingenuity?s first flight is targeted to begin around 3:30 a.m. EDT Monday, April 12. (Photo by Handout / various sources / AFP)
This NASA photo shows the Perseverance Mars rover in a selfie with the Ingenuity helicopter, seen here about 13 feet (3.9 meters) from the rover, on April 6, 2021, the 46th Martian day, or sol, of the mission and taken by the WATSON (Wide Angle Topographic Sensor for Operations and eNgineering) camera. – NASA is targeting no earlier than Sunday, April 11, for Ingenuity Mars Helicopter?s first attempt at powered, controlled flight on another planet. A livestream confirming Ingenuity?s first flight is targeted to begin around 3:30 a.m. EDT Monday, April 12. (Photo by Handout / various sources / AFP) (HANDOUT / CALTECH)

Insécurité, éducation, écologie. C’est le triptyque qui attend Emmanuel Macron lors de sa visite officielle de trois jours à Marseille – et la première fois qu’un président reste si longtemps dans une ville de métropole pour un déplacement.

Clémentine Vergnaud, journaliste au service police – justice de franceinfo est allée à la rencontre des jeunes dealers de la Cité des Marronniers. Elle vient nous raconter ce qu’ils lui ont dit de leurs motivations, entre argent et manque d’horizon.

Très loin des cités marseillaises – où se trouve peut-être le premier humain qui marchera sur Mars – le robot Perseverance envoyé par la NASA sur la planète rouge en 2021 a une journée bien chargée. Il doit essayer pour la deuxième fois (après un premier échec le mois dernier) de prélever des roches sur Mars. S’il y parvient, cet échantillon devrait ensuite revenir sur Terre pour analyse afin de répondre à la question qui fascine les scientifiques : y a-t-il eu, un jour, une forme de vie sur Mars ?

Olivier Emond, chef du service Sciences de franceinfo, revient pour « Le Quart d’Heure » sur les enjeux autour de ce robot de la taille d’un SUV.

Invité·es : Clémentine Vergnaud, journaliste au service police-justice de franceinfo et Olivier Emond, chef du service Sciences – Santé – Environnement de franceinfo

Retrouvez « Le Quart d’Heure » du lundi au vendredi sur l’application Radio France et toutes les autres applications de podcast (Spotify, Apple podcasts, Podcast Addict, Deezer …).

Source

D'autres articles pour vous