Publié

Durée de la vidéo : 1 min

Mardi 2 avril est la journée mondiale de la sensibilisation à l'autisme. Sur le plateau du 20 Heures, le médecin Damien Mascret combat les idées reçues sur ce trouble.
Autisme : des réponses aux idées reçues et contre-vérités Mardi 2 avril est la journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme. Sur le plateau du 20 Heures, le médecin Damien Mascret combat les idées reçues sur ce trouble. (france 2)

Mardi 2 avril est la journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme. Sur le plateau du 20 Heures, le médecin Damien Mascret combat les idées reçues sur ce trouble.

À l’occasion de la journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme, Damien Mascret, médecin et journaliste France Télévisions, explique, sur le plateau du 20 Heures, que les personnes autistes ne sont pas dans leur bulle. « Il faut faire un effort, parce que les autistes ne comprennent pas très bien les codes sociaux (…) mais ça ne doit pas nous empêcher de communiquer », détaille-t-il. De même, si certains ont leur attention focalisée sur des centres d’intérêt, d’autres peuvent avoir un retard mental.

L’origine de l’autisme n’est pas encore connue, mais elle n’est pas la faute des parents. « C’est une maladie neurodéveloppementale qui commence d’ailleurs probablement déjà avant la naissance », précise le médecin. Enfin, les personnes autistes peuvent apprendre grâce à des techniques particulières et adaptées. « Certains vont même être suffisamment autonomes pour vivre seuls ou travailler », conclut Damien Mascret.

Source

D'autres articles pour vous