Le club de Boulogne-Levallois ne s’est pas remis du départ de Victor Wembanyama et Bilal Coulibaly en NBA, et ne s’engagera pas en deuxième division, où il a été relégué à l’issue d’une saison catastrophique.

France Télévisions – Rédaction Sport

Publié

Temps de lecture : 1 min

Les Metropolitans 92 de Boulogne-Levallois opposés à l'Elan Sportif Chalonnais en Betclic Elite, le 14 avril 2024. (MAXPPP)

Qu’elle semble loin la période où sa salle faisait le plein et ses maillots se vendaient à foison. C’était le temps où Victor Wembanyama et Bilal Coulibaly, ensuite draftés en NBA, faisaient les beaux jours des Metropolitans 92. Le club, finaliste de Betclic Elite en 2023, va disparaître, puisque la ville de Boulogne-Billancourt a annoncé dans un communiqué, mardi 14 mai, qu’elle « ne souhaite plus accompagner le coût de fonctionnement d’un club de basket-ball professionnel ». Relégués après une saison catastrophique, avec seulement quatre victoires en 34 matchs, les Mets ne s’engageront donc pas en deuxième division.

Propriétés de Boulogne-Billancourt Sport Développement, la société coopérative d’intérêt collectif à l’initiative de la ville francilienne, les Mets avaient déjà connu des difficultés à boucler leur budget lors de la dernière intersaison, durant laquelle beaucoup de ses joueurs avaient quitté le club. « Malgré un excellent bilan sportif au cours des quatre saisons passées (quart de finaliste de l’Eurocup 2020/2021, vice-champion de France 2022/2023) qui a notamment permis à près de 30 000 jeunes Boulonnais de vivre des moments exceptionnels lors des matchs à domicile, la Ville doit faire face, à l’instar d’autres communes comme Limoges, à des coûts de financement toujours plus importants. C’est la raison pour laquelle, en accord avec les partenaires, il a été décidé de ne pas solliciter auprès de la LNB (Ligue Nationale de Basket) d’inscription en championnat de France Pro B pour la saison prochaine », a écrit la ville de Boulogne-Billancourt dans son communiqué.

Toutefois, la commune « continuera de soutenir le basket-ball pour tous, avec Val de Seine Basket, l’ACBB et son réputé centre de formation ». Comme les Metropolitans 92, un autre club emblématique du championnat de France, le CSP Limoges, est en grandes difficultés économiques, et pourrait disparaître.

Source

D'autres articles pour vous