La stabilisation de l’épidémie se confirme dans l’Hexagone, deux jours avant la rentrée scolaire. La pression hospitalière due au Covid-19 est restée contenue mardi 31 août, selon les chiffres de Santé publique France.

Les hôpitaux français prennent actuellement en charge 11 120 malades du Covid, contre 11 245 lundi et 11 120 le mardi précédent. Après avoir franchi le seuil des 11 000 patients le 23 août, ce chiffre a cessé d’augmenter pour atteindre un plateau depuis plusieurs jours. En 24 heures, 941 patients ont été admis à l’hôpital, contre 725 la veille.

Les services de soins intensifs, qui soignent les cas les plus graves, accueillent 2 292 malades, soit deux de plus que la veille, et 2 221 sept jours auparavant. Cet indicateur a légèrement progressé sur les sept derniers jours, mais de manière beaucoup moins rapide qu’entre la fin juillet et la mi-août.

Le nombre quotidien de décès est néanmoins élevé : 136 personnes ont été emportées par le Covid en 24 heures, portant le bilan total à 114 494 morts depuis le début de la pandémie. La situation reste préoccupante en outre-mer, avec notamment 14 décès répertoriés en Martinique en 24 heures.

Sur le front des contaminations, 19 425 nouveaux cas ont été enregistrés, contre 24 853 cas il y a une semaine. Depuis jeudi, cet indicateur est passé sous le seuil des 20 000 cas quotidiens.

Depuis le début de la campagne de vaccination, 48 638 743 personnes ont reçu au moins une injection, soit 72,1% de la population totale. Parmi elles, 44 260 593 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (65,6% de la population totale).

Moins de 10 millions de Français éligibles à la vaccination contre le Covid n’ont encore reçu aucune dose, a souligné mardi le ministère de la Santé, disant porter une « attention particulière » aux 600 000 personnes de plus de 80 ans dans cette situation.

Source

D'autres articles pour vous