Publié Mis à jour

Durée de la vidéo : 2 min.

Covid-19 : les purificateurs d'air sont-ils vraiment efficaces ?
France 2

Article rédigé par

E.Prigent, J-C Martin, A.Etienne, R.Massini, M.ArriveFrance 2

France Télévisions

19 425 cas de Covid-19 ont été recensés mardi 31 août en France, 5 000 de moins qu’il y a une semaine. Avec le brassage de la rentrée des classes, pour réduire les risques de transmissions, les écoles sont invitées à installer des purificateurs d’air. Mais à quel point sont-ils efficaces ?

Comme beaucoup d’autres communes, Pierre-Bénite (Rhône) a équipé ses cantines scolaires de purificateurs d’air. Capteurs de pollen ou de poussières, ils font partie des outils de lutte plébiscités contre le Covid-19. Huit appareils en tout, à environ mille euros pièce, subventionnés à 80% par la Région qui en a financé 3 000 en quelques mois. Cible prioritaire : les lieux où l’on tombe le masque. « Aujourd’hui, nous sommes dans les cantines des écoles, mais il y a aussi les crèches et le lieu de restauration de nos personnes âgées », explique Jérôme Moroge, maire LR de la ville. 

Selon des professionnels du secteur, le marché français pourrait être multiplié par quatre ou cinq d’ici dix ans, grâce à une argumentation très prometteuse : le virus Covid-19 éliminé grâce à un système de ventilation. Dans les écoles, l’efficacité reste à prouver. Quel appareil, pour quel public, et quelle position ? Les courants aériens peuvent perturber la purification. Les professionnels de santé recommandent 10 minutes d’aération toutes les heures pour renouveler l’air ambiant, même en hiver.

Source

D'autres articles pour vous