Publié

Article rédigé par

France Télévisions

Le 16 novembre dernier, une dépêche AFP annonçait que le défenseur de Manchester City, Benjamin Mendy, déjà accusé de viol, était accusé par deux nouvelles jeunes femmes. Mais pour en parler, de nombreux médias ont utilisé des photos du mauvais Mendy.

C’est une confusion qui en dit long. Le 16 novembre dernier, une dépêche AFP annonçait que le défenseur de Manchester City, Benjamin Mendy, déjà accusé de viol, était accusé par deux nouvelles jeunes femmes, portant le nombre total de plaignantes contre l’international français à 4. La presse s’en est, logiquement, fait l’écho. Mais pour en parler, de nombreux médias ont utilisé des photos du mauvais Mendy.

Dans la plupart des cas, c’est le gardien de but de Chelsea, Édouard Mendy – et non Benjamin – qui a été affiché par les médias. C’est ce qu’a fait le Mirror britannique, dont l’article, depuis modifié, a même été propulsé sur l’agrégateur d’information Upday. La plateforme s’est excusée évoquant un problème de légende photo. Radio France Internationale s’est également fendu d’un article web représentant Edouard Mendy, avant de présenter ses excuses. Idem pour Libération, mais cette fois dans sa version papier, dont seules les dernières éditions ont pu être corrigées – le quotidien présentant aussi des excuses le lendemain.

Parfois, c’est aussi Ferland Mendy, l’arrière du Real Madrid qui illustre les articles sur les nouvelles accusations visant le défenseur de Manchester City. C’est par exemple le cas de l’article web du Parisien, dont la photo a depuis été modifiée.

Les erreurs, dans la plupart des cas, ont été de courte durée, mais elles ont légitimement heurté les victimes de ces confusions. « Triste de voir qu’en 2021, en France comme en Angleterre, pour certains, les Noirs n’ont ni prénoms ni visages distincts. Ces erreurs de photos paraissent anecdotiques, elles sont au contraire hautement symboliques », a déploré Édouard Mendy sur Instagram.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l’émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur Twitter : https://twitter.com/artedesintox
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d’Arte : http://28minutes.arte.tv/

Source

D'autres articles pour vous