C’est ce qui ressort d’une étude, la première du genre, publiée mercredi par le ministère de l’Intérieur.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Ce sont des logiciels malveillants de demande de rançon par blocage de l’accès aux données. Les attaques par ransomware envers les entreprises et les institutions ont fortement augmenté (+32%) entre 2019 et 2020, selon une étude publiée mercredi 24 novembre par le ministère de l’Intérieur. Les secteurs de l’industrie et des administrations publiques sont particulièrement touchés. Cette étude, la première du genre réalisée par le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI), porte de 2016 à 2020.

Sur cette période, les services de police et de gendarmerie nationales ont enregistré entre 1 580 et 1 870 procédures en lien avec des attaques par ransomware visant des entreprises et des institutions. Selon l’estimation haute, le nombre de procédures ouvertes en lien avec ces attaques a augmenté en moyenne de 3% chaque année jusqu’en 2019, puis s’est accéléré entre 2019 et 2020.

Source

D'autres articles pour vous