Publié

Durée de la vidéo : 2 min

Ariane 6 doit décoller mardi 9 juillet. Le suspense est à son comble avant le lancement de cette nouvelle fusée.
Espace : le suspense est entier avant le décollage d’Ariane 6 Ariane 6 doit décoller mardi 9 juillet. Le suspense est à son comble avant le lancement de cette nouvelle fusée. (France 2)

Ariane 6 doit décoller mardi 9 juillet. Le suspense est à son comble avant le lancement de cette nouvelle fusée.

Avec ses 56 mètres de haut, Ariane 6 est à nouveau prête à conquérir l’espace. Elle est déployée au milieu de la jungle guyanaise, grâce à un portique roulant de 90 mètres, construit sur mesure. Il reculera pour libérer la fusée et pour la laisser décoller, mardi 9 juillet. Dans le centre de lancement, les visages sont concentrés. Les paramètres d’Ariane 6 sont contrôlés depuis cette salle, dans laquelle 200 personnes vont s’assurer que tout va bien.

La fusée est attendue, car elle a quatre ans de retard. Les différents éléments ont été fabriqués en Europe, puis acheminés par la mer. Les morceaux de la fusée ont ensuite été connectés à l’horizontale, une première. L’assemblage final s’est fait sur le pas de tir. Selon les statistiques de l’Agence spatiale européenne, près de la moitié des premiers vols se passent mal, comme cela s’était produit il y a quelques années pour Ariane 5. Tout le monde retient son souffle pour la fusée suivante.

Source

D'autres articles pour vous