Entre les téléphones, les ordinateurs et internet, on pourrait penser que l’écriture manuscrite avait tiré sa révérence. Pourtant, elle revient en force grâce à l’intelligence artificielle.

Radio France

Publié Mis à jour

Temps de lecture : 2 min

Il existe désormais des services qui permettent d’envoyer des lettres manuscrites comme si on envoyait des mails (photo d'illustration, le 15 mars 2021). (NOMADNES / MOMENT RF)

Je ne sais pas pour vous, mais avec tous les SMS, les mails, les messages WhatsApp que l’on reçoit, je suis devenu beaucoup plus sensible à un courrier ou une carte écrite à la main. C’est devenu tellement rare que je vais prendre le temps de la lire. Alors que si je l’avais reçue imprimée ou sur un écran, pas sûr que j’y aurai fait attention. Du coup, c’est un peu comme le vinyle : on assiste au retour du courrier manuscrit. Parce que c’est plus chaleureux, plus authentique et parce qu’on retrouve un objet physique que l’on peut garder. Comme on est aussi devenus de grands fainéants, et que l’on n’aime pas se fatiguer à écrire des dizaines de cartes, il existe désormais des services qui permettent d’envoyer des lettres manuscrites comme si on envoyait des mails.

Tout se fait sur une appli sur un téléphone ou sur un ordinateur. On tape son texte et il est converti dans une belle écriture manuscrite. Attention ! On ne parle pas d’une simple police de caractères. C’est un robot scribe, avec un vrai stylo qui va écrire à notre place, avant de poster la lettre ou la carte de façon classique. Même si le robot doit écrire 100 fois le même message, il va ajouter de petites variations sur les lettres pour que cela paraisse encore plus naturel. Donc c’est quasiment impossible à détecter. Ce ne sera pas sa propre écriture. Ce sera celle de quelqu’un d’autre.

Ces services visent avant tout les entreprises. Cela leur permet d’avoir des cartes de vœux, des lettres du patron, ou du service client, plus personnelles. Mais avec l’intelligence artificielle, il est désormais possible d’imiter n’importe quelle écriture à la perfection. Il suffit de prendre en photo deux ou trois mots manuscrits. Le programme va apprendre les caractéristiques de l’écriture (vitesse, angle, façon de relier les mots…), et il va être capable de la reproduire à l’identique, même les lettres qu’il n’a jamais vues. C’est une technologie mise au point par des chercheurs de Meta et de l’université de New York. Elle n’est pas encore mise en œuvre dans les services actuels. Et pour cause, elle pose quelques questions d’éthique puisqu’elle permettrait d’imiter les signatures et donc de faire des faux en pagaille.

Source

D'autres articles pour vous