Un cabinet d’avocats a été victime d’un piratage à l’été 2021. Des éléments du dossier de l’attentat contre Charlie Hebdo ont été publié sur Internet, révèle franceinfo mardi. 

Article rédigé par

Radio France

Publié Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Des éléments du dossier d’instruction de l’attentat contre Charlie Hebdo ont été publiés sur internet après le piratage d’un cabinet d’avocats survenu à l’été 2021, révèle franceinfo mardi 23 novembre de sources concordantes. Au moins une photo de la scène de crime a été partagée sur un forum public de hackers avant d’être supprimée récemment.

Spécialisé en réparation des dommages corporels, le cabinet d’avocats visé avait notamment pour client une des parties civiles dans le dossier Charlie Hebdo. Ce cabinet basé à Lyon, Bordeaux, Paris et Lille s’est rendu compte du piratage parce que son système informatique était paralysé. Selon nos informations, le groupe de hackers Everest est soupçonné d’être derrière cette opération.

Une rançon de 500 000 euros a d’abord été réclamée, puis le montant a été augmenté en raison de la nature sensible des données piratées. Selon les informations de franceinfo, une personne soupçonnée d’avoir joué le rôle d’intermédiaire entre les hackers et le cabinet d’avocats a été interpellée à la mi-novembre. Une information judiciaire est ouverte.

Source

D'autres articles pour vous