La France a glané quatre médailles supplémentaires, dont une en or, dans la nuit de mardi à mercredi, pour porter son total à 37. C’est déjà mieux que l’objectif initial de 35 breloques.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié Mis à jour

Temps de lecture : 2 min.

Soudainement, hasard du calendrier, les médailles se sont mises à tomber dans l’escarcelle de l’équipe de France, tôt dans la nuit de mardi 31 août au mercredi 1er septembre. Quatre nouvelles médailles qui porte le total de la délégation tricolore à 37 dont sept en or. L’objectif de 35 médailles est d’ores et déjà franchi.

De l’or de Florian Jouanny à l’argent presque malheureux de Loïc Vergnaud en passant par les médailles de bronze par équipes en tennis de table, voici ce qu’il faut retenir de la nuit.

Florian Jouanny en patron

En tête du début à la fin. Sur la course en ligne de para cyclisme sur route catégorie H1-2, Florian Jouanny a écrasé la concurrence sur le parcours de 53 km. Il a pris les commandes de l’épreuve dès les premiers kilomètres pour les garder jusqu’au bout et s’offrir un magnifique sacre paralympique avec plus de quatre minutes d’avance sur son dauphin. A 29 ans, l’Isérois a parfaitement réussi ses premiers Jeux paralympiques et repart avec deux breloques après celle en bronze, conquise mardi sur le contre-la-montre.

Nouvelle médaille d'or pour la France avec le titre, sur la course en ligne H1-2, de Florian Jouanny ! Le Français s'est imposé après avoir mené la course de bout en bout ! Un jour après avoir remporté le bronze lors du contre-la-montre, Florian Jouanny apporte une nouvelle médaille à la délégation française.

Argent amer pour Loïc Vergnaud

Toujours en para cyclisme, la France a empoché une deuxième médaille cette nuit grâce à l’argent de Loïc Vergnaud. Sur la course en ligne de la catégorie H5, le Roannais de 42 ans filait vers le titre dans la dernière ligne droite avant de se voir priver de la victoire sur la ligne. Un cruel dénouement au terme d’un sprint incroyable du Néerlandais Mitch Valize. C’est la deuxième médaille d’argent pour Vergnaud après celle décrochée mardi sur le contre-la-montre.

Deux médailles de bronze par équipes pour le tennis de table

En catégorie 4-5 ou en catégorie 8 de tennis de table par équipes, les Français étaient assurés de remporter une médaille. Il ne restait plus qu’à connaître le métal. Les deux équipes masculines de l’équipe de France repartent finalement avec le bronze à la suite de leur défaite respective en demi-finales.

Assurée de remporter, au minimum la médaille de bronze dans la catégorie Classes 4-5, l'équipe composée de Florian Merrien, Nicolas Savant Aria et Maxime Thomas s'est inclinée face à la Corée du Sud, en demi-finale, 2-0. Pour le deuxième match Maxime Thomas s'est incliné 3 sets 0, 11-9, 11-2, 11-5.

Dans la classe 4-5, Florian Merrien, Nicolas Savant-Aira et Maxime Thomas se sont inclinés contre la Corée du Sud (2-0). En catégorie 8, le duo Thomas Bouvais-Clément Berthier a perdu face à l’Ukraine (2-0). Ce sont donc deux nouvelles médailles de bronze ramenées par le tennis de table tricolore.

Stéphane Houdet sans solution face au numéro 1 mondial

Le tournoi en simple de tennis fauteuil du porte-drapeau de la délégation française est terminé. Stéphane Houdet a été défait en quarts de finale par le numéro 1 mondial japonais Shingo Kunieda (7-6, 6-3). Médaillé d’argent en simple lors des Jeux de Londres en 2012, Houdet n’obtiendra pas de nouvelle médaille individuelle à Tokyo. Il peut encore espérer l’or en double avec son partenaire Nicolas Peifer. La finale face à la paire britannique Hewett-Reid est programmée vendredi 3 septembre.

Source

D'autres articles pour vous