Le musée expose 85 créations de l’artiste dont la principale source d’inspiration fut le futur.

France Télévisions – Rédaction Culture

Publié

Temps de lecture : 2 min

Lucio Fontana, pionner d'un nouveau genre artistique, importé en France pour une exposition à Rodez, jusqu'au 3 novembre 2024. (JORGE ZAPATA / EFE)

C’est une véritable invitation au voyage dans le monde cosmique de Lucio Fontana. Sculptures, œuvres sur toile et sur papier, toutes ses créations s’inspirent du futur. Intitulée Un futuro c’è stato. Il y a bien eu un futur, l’exposition est à découvrir au musée Soulages, à Rodez (Occitanie), jusqu’au 3 novembre.

Le musée Soulages présente les œuvres d’un artiste qui a défié les lois artistiques. Lucio Fontana est le pionnier du spatialisme. Fondé vers 1948, il introduit cette nouvelle dimension dans l’art, que Benoit Decron, directeur conservateur du musée Soulages définit par « la conquête de l’espace, des étoiles, de la lune. C’est une forme de romantisme des espaces. »

.
Soulages ouvre ses portes à Lucio Fontana. . (FRANCE 3 QUERCY ROUERGUE / N. Rougeau / L. Tazelmati / L. Dartiguelongue)

Dans ce voyage dans l’espace, il exporte ces cubes météorites sculptées de vortex avec de la céramique : un Concetto spaziale, en italien. « C’est un cube avec beaucoup d’énergie, il l’a rendu vivant parce qu’il pense que la matière doit toujours l’être », explique l’historien d’art contemporain, Paolo Campiglio.

Lucio Fontana va au-delà de la peinture et de la sculpture qu’il considère comme limités. Il a également réalisé des « ambiente », des vagues de néons ondulés, qu’il plaque sur des plafonds pour faire vivre une pièce de jour. Ouvrir de nouvelles perspectives, c’est ce qui a toujours animé l’artiste qui avait pour mot d’ordre de « ne pas figer l’espace ».

Au total, 85 œuvres sont exposées au musée Soulages, à Rodez. Un futuro c’è stato. Il y a bien eu un futur a été conçu en 2020, à la demande de Pierre Soulages qui décèdera en 2022.

Séduit par le courant du spatialisme que l’Italien a inventé, Pierre Soulages voyait en Lucio Fontana une véritable âme sœur artistique. Ils s’étaient déjà rencontrés, et depuis lors, Soulages rêvait de créer cette exposition dans son musée. Il s’était même doté d’un Concetto Spaziale, œuvre datant de 1968, dans sa collection. Mais ses œuvres préférées étaient les peintures incisées par des fentes. Pierre Soulages admirait l’inventivité et l’avant-gardisme indéniable de Fontana.

Lucio Fontana joue avec les matières pour les rendre vivantes, en s'inspirant de l'espace galactique, en leur donnant une dimension de temporalité. (ETIENNE LAURENT / MAXPPP)

En France, depuis les rétrospectives du Musée national d’art moderne au Centre Pompidou en 1987 et du Musée d’art moderne de la Ville de Paris en 2014, plus aucune exposition n’avait accueilli cette collection. Cette nouvelle exposition au musée Soulages, à Rodez, est une occasion unique de découvrir l’univers de Lucio Fontana, l’un des plus grands artistes du XXe siècle.

Exposition « Il y a bien eu un futur » – musée Soulages, jardin Foirail, avenue Victor Hugo, 12000 Rodez – jusqu’au 3 novembre 2024.

Source

D'autres articles pour vous