Manger local et bio pour pas cher, même avec la hausse des prix, c’est possible.

Article rédigé par

Radio France

Publié

Temps de lecture : 1 min.

En optant pour les circuits courts vous limitez les frais d’intermédiaires pour manger pas cher, mais aussi de transports. Il faut avoir en tête, que manger local veut dire mangez les fruits et légumes de saison.

Si vous le pouvez, et que vous êtes à la campagne, faites vos achats à la coopérative ou la ferme la plus proche. Regardez par exemple, sur les plateformes comme magasin de producteurs, ceux qui se situent près de chez vous. Certaines fermes livrent aussi via des plateformes collaboratives, comme  alancienne.com pour la région parisienne. Il faut commander un certain montant mais la livraison est gratuite. On peut citer la Ruche qui dit oui, ou potagercity.fr, la fourche.fr aussi.

Si vous vivez dans un milieu urbain, pour avoir accès à des réseaux de producteurs, il y a les systèmes d’Amap , qui signifie « association pour le maintien de l‘agriculture paysanne ». Vous pouvez vous engagez via une adhésion pour recevoir un panier de saison toutes les semaines. En moyenne, il faut compter entre 20 et 25 euros le panier pour deux personnes. Le petit bémol, c’est que vous ne choisissez pas vos produits, donc il faut savoir improviser, s’adapter et les cuisiner.

C’est souvent un peu plus cher dans les magasins bio  mais vous avez de plus en plus de promotions qui permettent de réduire un peu la facture. Par exemple, le vendredi, c’est 10% sur tous les fruits et légumes. Ne boudez pas aussi le marché, c’est souvent intéressant. Et puis, pour vous aider dans vos achats, sinon, pensez à utiliser des applications comme Phenix ou toogoodTogo qui sont des appli anti gaspi.

Source

D'autres articles pour vous