C’est un début de championnats du monde en fanfare pour l’Équipe de France féminine de biathlon, qui truste victoires après victoires. Julia Simon en particulier, a remporté tout simplement trois médailles d’or en trois courses.

Radio France

Publié Mis à jour

Temps de lecture : 1 min

Julia Simon (au centre) fête sa victoire lors de la poursuite aux mondiaux de biathlon en République Tchèque (JOE KLAMAR / AFP)

« C’est incroyable », se félicite Julia Simon, après avoir remporté sa troisième médaille d’or aux Mondiaux de biathlon à Nove Mesto, en République tchèque ce dimanche. La biathlète savoyarde de 27 ans a remporté la poursuite, après avoir décroché l’or au relais mixte mercredi et au sprint vendredi. Avec ses trois médailles d’or en trois courses, Julia Simon se targue de jouer un « début de championnat rêvé »

Outre ce départ canon, Julia Simon avait déjà un palmarès impressionnant : l’argent aux Jeux olympiques d’hiver en 2022 au relais mixte, ou encore 5 titres de championne du monde depuis 2021, dont 3 en individuel. « Je suis en train de cocher tous les rêves que j’avais gamine », s’émerveille la Savoyarde. 

Elle savoure encore plus ses victoires en repensant aux difficultés qu’elle a pu surmonter, notamment quand elle était « gamine, [qu’elle avait] mal aux genoux et [qu’elle se] demandait si [elle allait] continuer le ski ». Elle se dit aujourd’hui « contente » d’avoir poursuivi ses efforts. « Parfois il peut y avoir des moments compliqués, des blessures ou des moments de doute, mais ce sont ces moments-là qui font qu’on développe notre caractère et qu’on apprécie » encore plus les victoires, ajoute Julia Simon.

Source

D'autres articles pour vous