La chasse à la marmotte est autorisée dans les départements de montagne. Une pratique marginale mais le député Loïc Dombreval estime qu' »on ne peut pas continuer à tuer cet animal, même dans des proportions faibles ».

Article rédigé par

Radio France

Publié Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Le député La République en marche des Alpes-Maritimes Loïc Dombreval veut faire interdire la chasse à la marmotte en France, rapporte ce mercredi France Bleu Pays de Savoie.« Jamais je n’aurais imaginé que certains s’en délectaient ! », s’étonne-t-il. 

Dans un courrier envoyé au préfet des Alpes-Maritimes le mercredi 1er septembre, Loïc Dombreval dénonce une « vieille chasse traditionnelle » qui n’a que pour « seul but de satisfaire une pratique gastronomique extrêmement marginale. La marmotte est extrêmement populaire et sympathique, on ne peut pas continuer à tuer cet animal, même dans des proportions faibles ».

Selon lui, les chasseurs sont en réalité « très peu » à manger de la marmotte. « Souvent, ils les laissent sur place pour être digérées par les rapaces qui rôdent dans zones montagneuses« .

Ce n’est pas un animal qui court vite ou se cache rapidement, ce n’est pas une chasse, c’est un amusement

Loïc Dombreval

France Bleu Pays de Savoie

Loïc Dombreval a partagé le courrier qu’il a envoyé au préfet, sur son compte Twitter. Il y rappelle qu’il ne se prononce « en aucun cas contre l’abolition de la chasse en tant que telle, mais contre certaines de ses pratiques, qui semblent aux yeux de l’opinion publique appartenir à un autre temps ». 

Le député demande également à la ministre de la transition écologique Barbara Pompili d’intervenir. « Le courrier est prêt« , assure-t-il. 

Cette chasse est autorisée pendant un mois entre 12 septembre et le 11 novembre 2021. Elle est soumise à certaines conditions, le déterrage est par exemple interdit.

Source

D'autres articles pour vous