Publié

Durée de la vidéo : 3 min.

Plus de 4,5 tonnes d'animaux morts ont recouvert les plages du Mar Menor en Espagne depuis le 16 août. Les chercheurs sont divisés sur les causes mais les habitants alertent sur les déversements de nitrates et dénoncent l'inaction des autorités publiques...
BRUT

Article rédigé par

France Télévisions

Plus de 4,5 tonnes d’animaux morts ont recouvert les plages du Mar Menor en Espagne depuis le 16 août. Les chercheurs sont divisés sur les causes mais les habitants alertent sur les déversements de nitrates et dénoncent l’inaction des autorités publiques…

Des tonnes de poissons retrouvés morts. En Espagne, les plages du Mar Menor sont à nouveau frappées par des morts massives de poissons et de crustacés. Depuis le 16 août 2021, plus de 4,5 tonnes d’animaux morts ont recouvert les rives de la plage Los Alemanes. « À cause de l’indifférence du gouvernement, eh bien nous avons ce spectacle : des poissons morts qui apparaissent à plusieurs endroits du Mar Menor« , déplore Elena Gómez, militante d’Initiative législative populaire.

Déjà en 2019, environ trois tonnes d’animaux morts avaient été retrouvés. Aujourd’hui, des habitants et des activistes dénoncent l’écocide et l’inaction des autorités, alors que les chercheurs sont divisés sur les causes : la température, le manque d’oxygène ou encore les nitrates et les phosphates. Le 19 août 2021, des dizaines de manifestants ont demandé l’arrêt des déversements de nitrates et une solution immédiate. Le procureur a quant à elle demandé l’ouverture d’une enquête auprès de la brigade de l’environnement. Enfin, le mercredi 25 août dernier, Teresa Ribera, la ministre de la Transition écologique, s(est rendue sur des zones touchées.

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

articles sur le même thème

vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

Source

D'autres articles pour vous